OUVERTURE – La clé du développement des grandes organisations

Cloud & Next-Gen IT Security

Publié le

Ouverture, un mot synonyme d’innovation et de développement pour les grandes organisations. L’ouverture a été l’un des enjeux de 2011, elle reste une priorité en 2012 pour s’assurer de l’agilité nécessaire dans des temps économiquement troublés.

L’ouverture sous toutes ses formes

Tout d’abord, l’ouverture vers de nouveaux métiers et de nouveaux partenaires est essentiel pour réussir dans un monde aujourd’hui friand d’alliances parfois improbables entre secteurs (qui aurait imaginé, par exemple, que les banques vendraient un jour des  forfaits de téléphonie ?).

L’ouverture, c’est également un élan vers de nouveaux horizons de développement, par exemple à l’international ou vers les nouveaux marchés émergents, relais de croissance essentiel.

L’ouverture, c’est aussi promouvoir de nouveaux usages et de nouvelles manières de faire. L’arrivée en force des smartphones et des tablettes l’illustre bien. Le cloud computing, vecteur de réduction des coûts mais aussi de la création de SI plus souples, a commencé à démontrer ses bienfaits.

L’ouverture est d’ailleurs de plus en plus exigée par les utilisateurs eux-mêmes. Les réseaux sociaux, publics ou d’entreprise, la volonté d’utilisation d’équipements personnels des collaborateurs (le fameux BYOD « Bring Your Own Device ») seront certainement des sujets d’actualité en 2012.

Maîtriser l’ouverture du SI

Bien évidemment, l’actualité récente et les différents incidents de sécurité majeurs rencontrés à l’étranger comme en France, nous rappelle que l’ouverture doit être raisonnée et réfléchie. Il ne s’agit pas d’ouvrir sans contrôle un SI au cœur de la performance de l’entreprise et de laisser en libre accès des informations confidentielles.

Dans ce contexte, il est crucial de bien maîtriser les fondamentaux de la protection de l’information. Savoir où sont les informations sensibles, qui les possède, comment elles sont utilisées sont des éléments clés ! Cette connaissance permet de protéger de manière adéquate les informations les plus sensibles tout en autorisant de nouveaux usages sur le reste du système d’information, moins sensible.

Transformer son SI pour tendre vers l’ouverture

Pour autoriser l’ouverture, des mouvements de fonds dans le SI doivent être envisagés. Les priorités de 2012 seront certainement la création de « sanctuaires » pour protéger les informations les plus sensibles de manière avancée, le renforcement de la sécurité des applications (à la fois lors de l’expression des besoins, mais aussi et surtout du développement et des recettes) et finalement la création de systèmes de gestion d’identité et d’accès qui seront capables d’interagir avec les services du cloud pour garantir la continuité de la protection. La surveillance du SI et l’adaptation des processus de gestion de crises et d’incidents aux nouvelles menaces seront aussi des éléments clés.

L’ouverture est essentielle pour accompagner et développer nos organisations et les rendre compétitives tout en préservant leurs ressources ! 2012 sera sans conteste l’année de l’ouverture, comme un levier de réduction des coûts et d’émergence de nouveaux services. Un incontournable pour assurer le développement des grandes organisations !