Migration vers la ToIP : où en sont les grands comptes ?

Métiers - Assurance Métiers - Stratégie & projets IT

Publié le

En 2006, une étude quantitative publiée par Solucom avait conclu que 89% des moyennes et grandes entreprises considéraient la ToIP comme une évolution inévitable, 75% déclarant vouloir terminer l’essentiel du déploiement avant 2010.

En dix ans, la ToIP s’est imposée comme le nouveau standard technique pour la téléphonie d’entreprise, notamment poussée par le marché. Mais, où en sont réellement les grands comptes en 2012 ? Le point avec Yohan Cohen, consultant et Florence Noizet, senior manager au sein de la practice Télécoms & innovation de Solucom.

Pouvez-vous nous rappeler ce qu’est la ToIP ?

La téléphonie sur IP est une technologie qui permet de faire converger le service de téléphonie d’entreprise et les flux de données sur une même infrastructure réseau IP. Elle transforme les services de téléphonie en une application temps réel du système d’information.

Cette technologie présente de nombreux avantages tant pour les DSI que pour les utilisateurs. Elle permet de mutualiser et de concentrer les infrastructures  hébergement des serveurs d’appels en datacenter, acheminement du trafic voix sur le WAN, collecte du trafic voix en un point central (via le trunk SIP), suppression des raccordements téléphoniques locaux …. Elle offre également de nouveaux services très prisés des utilisateurs tels que le click-to-call, la disponibilité, le softphone, l’annuaire intégré ou encore la messagerie unifiée.

Les entreprises déploient-elles ces solutions de ToIP ?

Si la quasi-totalité des grands comptes français bénéficient à ce jour d’un retour d’expériences significatif sur des premiers déploiements de ToIP, nous constatons toutefois un taux de déploiement mitigé chez nos clients.

Sur un panel de 30 grands comptes représentant un parc de 1,2 million de téléphones, 19 grands comptes ont moins de la moitié de leur parc téléphonique en ToIP. Et seulement 6 d’entre eux ont réalisé une migration totale !

Ce bilan s’explique notamment par le choix de nombreux grands comptes de migrer leur parc au fil de l’eau selon le cycle d’obsolescence des PABX existants.

On constate notamment des résultats contrastés en fonction du secteur d’activité des entreprises. Le secteur bancaire en particulier semble plus en avance.

Quelles sont les particularités de la ToIP dans le secteur bancaire ?

Avec 75% des postes téléphoniques des 9 plus grands comptes bancaires français déjà migrés, le secteur bancaire fait en effet figure de précurseur.

Plus particulièrement, les réseaux d’agence ont su tirer pleinement parti des avantages qu’offre la ToIP. L’accueil téléphonique proposé aux clients a été amélioré tout en réduisant les coûts grâce à la rationalisation des infrastructures et à la simplification de l’exploitation.

Aujourd’hui la ToIP est une solution techniquement mature en cours de déploiement dans les entreprises. Le service de téléphonie continue de s’enrichir en s’interfaçant avec les services de communications unifiées, de visioconférence et de mobilité : visioconférence sur le poste de travail, l’intégration du téléphone et du poste de travail, convergence fixe-mobile,…On peut donc s’attendre à ce que ces statistiques de déploiement évoluent, il sera intéressant d’en faire à nouveau état d’ici 12 à 18 mois.