Les As du Web : Participez à l’initative de sensibilisation des 7-11 ans aux risques du web

Cybersécurité et confiance numérique

Publié le

« Va parler à la maitresse si quelqu’un t’embête à l’école », « Je ne te louerai pas ce DVD, ce film est trop violent pour toi » ou encore le classique « Surtout, ne suis pas un inconnu, même s’il t’offre des bonbons ». On a tous encore en tête, même après des décennies, les conseils de nos parents concernant notre sécurité dans la vie de tous les jours. Mais avec une utilisation de plus en plus précoce d’Internet par les enfants, cette vie de tous les jours s’est maintenant étendue à la toile. Il est donc devenu impératif de sensibiliser les plus jeunes aux risques auxquels ils s’exposent en surfant sur le web pour qu’ils puissent en tirer tous les bénéfices !

L’éducation aux risques numérique, une nécessité

C’est la mission que se donne ISSA France sous le patronage du secrétariat d’état chargé du numérique avec son cahier de vacances « Les As du Web ». Et le besoin est là : selon un récent sondage IPSOS, plus d’un tiers des jeunes interrogés (entre 9 et 17 ans) ne protègent en rien les informations personnelles qu’ils mettent en ligne. Plus inquiétant, un cinquième de ces enfants pourrait envisager de donner rendez-vous à un étranger rencontré sur Internet, et 10% discutent d’ailleurs régulièrement avec de parfaits inconnus.

La sensibilisation de cette population à ces dangers est d’autant plus importante que l’autorité parentale ne suffit pas toujours : ils sont 65% à déclarer ne pas respecter au moins une règle de conduite édictée par leurs parents… Ces derniers ne sont d’ailleurs pas toujours très au courant eux-mêmes des dangers de la toile.

Sensibiliser les enfants, et par transitivité des parents, est donc un enjeu qui a déjà fait l’objet d’initiatives, avec notamment la création du Permis Internet par le Ministère de l’Intérieur. La publication de ce cahier de vacances « Les As du Web » est une étape supplémentaire dans l’intégration du numérique au sein de l’éducation des jeunes générations.

Comment parler simplement d’un sujet complexe

Pour autant, aborder une thématique technologique avec un public aussi particulier peut relever d’une véritable gageure, et ce d’autant plus qu’ISSA France a choisi de s’adresser aux 7 – 11 ans. Cibler cette tranche d’âge tombe sous le sens car c’est l’âge auquel ces internautes en herbe accèdent à Internet et sont les plus vulnérables.

Le premier challenge est donc d’arriver à isoler les sujets à aborder dans l’ouvrage. Ils doivent traiter les grands risques auxquels les enfants seront exposés de la manière la plus didactique et rassurante possible. Le choix d’un cahier de vacances, avec ses jeux et son graphisme ludique répond à cet objectif. Ensuite, il s’agit de trouver les bons mots. Le monde du numérique est truffé d’anglicismes et utilise un vocabulaire très particulier qu’il faut simplifier et expliquer si besoin au jeune lecteur afin de faciliter sa compréhension.

Les grands thèmes du petit cahier

Le cahier de vacances « Les As du Web » aborde donc dans un ouvrage ludique et pédagogique d’une vingtaine de pages les six thématiques suivantes :

  • Qui se cache derrière ton écran ? Et pour quoi faire ? Pour bien expliquer que l’on peut facilement masquer son identité et prétendre être celui que l’on n’est pas.
  • Tes données personnelles : apprends à les reconnaitre et protège-les ! Pour montrer la valeur de ses données et les enjeux à long terme.
  • Le monde numérique n’est pas que pour les enfants. Ne t’y promène pas seul. Pour démontrer que le web n’est finalement pas si différent du monde « réel ».
  • Le cyberharcèlement : c’est grave ! Cette partie donne les bons réflexes sur comment réagir lorsque l’on est visé ou témoin ?
  • Internet ne dit pas toujours la vérité. Gare aux mensonges pour ne pas les répéter. Important en ces temps-de « fake news ».
  • Sur Internet, reste cool et toi-même. Afin de démystifier et donner les bons réflexes de posture.

De la page web aux enfants, il reste du chemin à parcourir

Le projet est maintenant arrivé au bout de sa première phase : la création du contenu. Wavestone est d’ailleurs très heureux d’y avoir, avec d’autres, participé. Mais cette première étape ne constitue que 10% du chemin car tout l’enjeu maintenant est de faire que ce contenu atteigne sa cible !

Pour se donner les moyens d’y arriver, ISSA France souhaite imprimer un million de copies papier d’ici cet été. Car si pour le moment, le cahier n’est disponible qu’en ligne, l’association souhaite en effet placer de nombreux exemplaires physiques à des endroits stratégiques, comme les gares, les aéroports ou les aires d’autoroute lors des départs en vacances. Et c’est là que vous pouvez aider et participer au succès de cette initiative. A votre échelle en partageant autour de vous le cahier de vacances mais aussi à l’échelle de votre entreprise, puisqu’ISSA France est toujours à la recherche de partenaires pour participer à la diffusion de cet ouvrage et lui permettre d’atteindre sa cible.