L’assurance santé sous les projecteurs

Métiers - Assurance Métiers - Marketing et relation client

Publié le

Le secteur de la santé (assurance santé) vit de profondes mutations, largement relayées par les médias, il suffit d’observer l’actualité de ces dernières semaines. Des mutations qui ne sont pas prêtes de cesser, bien au contraire.

Une actualité de l’assurance santé riche en événements

Le récent projet de loi sur les réseaux de soins a suscité de nombreux débats à l’Assemblée nationale. À travers ce projet les mutuelles santé seraient autorisées à privilégier les professionnels de santé qui sont membres de leur réseau (via une majoration du niveau de remboursement par exemple).

Le projet de loi de financement de la Sécurité Sociale 2013 (le fameux « PLFSS 2013 ») prévoit quant à lui l’encadrement de l’exercice libéral des médecins à l’hôpital. Il prévoit notamment de plafonner les dépassements d’honoraires en échanges d’une revalorisation des tarifs de convention des professionnels de santé (ce tarif servant de base pour le remboursement de la sécurité sociale).

En plus de ces sujets souvent polémiques qui ré-ouvrent l’éternel débat politique sur l’accès aux soins, l’exercice budgétaire de cette année a encore mis en évidence les difficultés financières de notre régime de protection sociale (déficit de la seule branche maladie de -5,1 milliards d’euros prévu en 2013).

Dans le contexte économique et financier actuel, l’enjeu des mois ou années à venir va donc consister à faire évoluer fortement le modèle économique de la santé tout en préservant son caractère social prépondérant.

 …qui préfigurent la fin du modèle actuel

 Conscient de ces enjeux, les assureurs privés (compagnies d’assurance, mutuelles…) auront à l’avenir un rôle de plus en plus important dans ce système.

Aujourd’hui principalement cantonnés dans un rôle de seul remboursement (ils se qualifient eux-mêmes de « payeurs aveugles »), ils sont confrontés à une augmentation de leurs dépenses de remboursement sous l’effet de deux phénomènes : l’augmentation continue, depuis plusieurs années, de la consommation médicale ; le déremboursement de certains postes médicaux par la sécurité sociale (médicaments notamment…) qui se traduit par un transfert de la charge vers les assureurs.

Cette augmentation des coûts des assureurs se traduit de manière mécanique par une augmentation des cotisations santé (en moyenne 5% d’augmentation par an depuis plusieurs années) alors que les assurés et clients ne perçoivent pas forcément une amélioration de la qualité des services !

Aujourd’hui, un large consensus est partagé par l’ensemble des acteurs sur les limites de ce modèle.

 Vers un changement de modèle des assureurs santé

 Les assureurs santé souhaitent maintenant développer des services santé et se positionner ainsi en fournisseur de services, bien en amont de la seule prestation de remboursement.

C’est notamment la logique des réseaux de soins qui consistent à organiser et proposer des services de qualité à un coût maîtrisé.

Quelques initiatives voient le jour de la part de quelques assureurs pour proposer des services santé, mais le mouvement débute à peine et reste encore très timide. Dans le domaine de ces services santé, le spectre est en effet très large : du simple conseil d’orientation…… à la prise en charge complète des soins pour le compte du client.

Les assureurs ont donc un important défi à relever pour gérer cette profonde mutation du métier de « rembourseur » à celui de « fournisseur/organisateur » de services de santé.

Cette mutation devrait s’appuyer notamment sur l’utilisation intensive et très large des nouvelles technologies (les objets connectés pour « monitorer » la santé des clients, les nouvelles technologies médicales…), sur le développement des partenariats avec des fournisseurs de services de santé (télémédecine, diététiciens…). Des mutations qui vont également révolutionner le marketing, avec des approches de marketing orientées services et non plus financement, pour faire évoluer les offres. Enfin les modèles d’organisation vont eux aussi bouger, pour intégrer ces nouveaux métiers de fournisseurs de services.

Intégration et utilisation des nouvelles technologies, transformation des organisations, évolutions des offres… autant de nombreux chantiers à mener dès 2013 !

 

Retrouvez tous nos articles sur le secteur de l’assurance sur Insurance speaker, le blog assurance des consultants Solucom